Quelques sujets en évidence

2. Les devoirs à domicile

L’ELM estime utile de valoriser le travail personnel de l’élève et de favoriser graduellement son autonomie dans l’apprentissage. Cette démarche pédagogique

initiée durant le temps scolaire se verra complémentairement prolongée par le travail à domicile. L’élève sera ainsi en mesure d’aborder avec plus de maturité

le travail individuel auquel il sera confronté durant le reste de son parcours scolaire.

La durée du travail à domicile sera limitée dans la quantité et la fréquence en fonction des cycles et des classes; à savoir :en 1ère et 2 ème primaires, présentation

et prolongement d’activités réalisées en classe, 20 minutes en 3 ème et 4 ème primaires, 30 minutes en 5 ème et 6 ème primaires.

Au degré inférieur, il paraît important et opportun que l’élève puisse présenter sous quelque forme que ce soit (écrite, lue, racontée, ...) ce qu’il a fait à l’école.

Afin de renforcer le partenariat éducatif parents-école; des activités prolongeant le travail scolaire seront proposées. Celles-ci ne pourront jamais faire l’objet

d’une cotation et n’excéderont pas dix minutes.

Les travaux à domicile seront planifiés par le titulaire qui accordera à l’élève un délai raisonnable pour la réalisation de ceux-ci. En aucun cas, ils ne pourront être

côtés ni exigés pour le lendemain. Cette planification, dévolue aux enseignants, servira à l’apprentissage de la gestion du temps et de l’autonomie.

Toutefois l’on veillera à éviter une double discrimination ;

- Celle de travaux effectués qui imposent des apprentissages non réalisés à l’école, transférant ainsi sur les familles des responsabilités d’apprentissage

incombant à l’école ;

- Celle de travaux qui demandent des conditions matérielles de recherche (documentation, contact, ..) non accessibles à tous.

A titre d’exemple, la recherche de documents nécessaires aux élocutions sera prioritairement effectuée au sein de l’école par l’accès au bibliobus, au centre

de documentation ou à l’information diffusée sur Internet.

L’enseignant ne peut perdre de vue qu’en dehors de l’école, les ressources disponibles varient selon les familles.

Il doit réserver à ces moments les tâches que l’élève doit pouvoir accomplir sans aide et s’assurer que chacun dispose de ressources nécessaires.

L’enseignant veillera à préciser en début d’année et au rythme des évaluations ses attentes aux parents.